Shh: Pour femmes seulement…

Juillet 2007


Jetez un coup d’oeil à cette MoonCup
(coupe menstruelle).

Si vous êtes de sexe masculin et que vous n’avez pas l’intention d’en lire davantage sur le sang mentruel et les mentruations, nous vous recommandons de passer plutôt aux pages de la zone Zone Écolo!!  Il y a sûrement de quoi satisfaire votre curiosité! ;o)

Sinon, cette page est pour les femmes seulement car elle parle de menstruations et d’alternatives aux serviettes sanitaires et aux tampons. Ce produit est d’une utilité pour toutes les femmes.

En tant que femme, une des préoccupations quand il vient le temps de se retrouver dans des régions éloignées est ce « temps du mois », que sont les règles. Est-ce que mon nécessaire de survie comprend assez de serviettes et de tampons pour passer à travers cette période de « mer rouge » ? Toute fuite signifie que potentiellement, je me retrouve avec des dessous souillés et rien sous la main pour me changer. Pas génial…

J’ai posé la question à une aventurière habituée de l’Arctique pour découvrir ce qu’elle faisait le temps venu des menstruations. Elle m’a répondu qu’elle utilisait des serviettes qu’elle enfonçait ensuite dans la glace. Intérieurement, je me disais qu’il devait exister quelque chose de mieux que ça… Comme un mantra dans ma tête qui disait « sans laisser de traces ».

C’est ainsi que Sandra, qui s’occupe de la traduction française du site et qui travaille dans le domaine de la santé des femmes et de l’environnement, me lance « as-tu essayé la coupe menstruelle? ». Il s’agit d’une alternative écologique aux tampons et aux serviettes toxiques (parfois coûteuses tant pour la santé que pour l’économie des femmes) aux produits dits « féminins ». Disponibles en deux compositions soit latex naturel ou latex anti-allergène qui permet d’être réutilisé, à volonté!

Je me suis donc procuré la coupe appelé DivaCup au Canada et aux Etats-Unis ou encore  Mooncup sur le continent européen.  Celle tout en silicone et qui semblait me faire la tête.
Malgré son petit air rébarbatif, je dois avouer que c’est DRÔLEMENT plus confortable que les tampons.  J’ai même pu conserver ma coupe toute la nuit sans craindre de souffrir du Syndrome du choc toxique  ou de fuite. Je voulais mettre la publicité au défi! Je me suis donc levée le lendemain matin, sans dégâts et sans mal de tête. C’est peut-être une coïncidence mais j’avais pris l’habitude de me réveiller avec un mal de tête carabiné les nuits où j’utilisais des tampons à flux important. Il faut aussi avouer que je suis le genre de femme qui a de la difficulté à se souvenir de changer (le tampon) à toutes les 4-6 heures. Donc la coupe, c’était tout indiqué pour moi!

Je compte donc passer le test de la coupe menstruelle en janvier prochain en prévision de l’exploration arctique de 2008. Pour le moment, il faut juste que je développe le truc pour la retirer comme une pro. Que dire aussi, des avantages pour celles qui comme moi, pratiquent les sports !!!